Noter ses rêves

Les paroles s'en vont, les souvenirs aussi.

 

Les écrits restent ! 

C'est pourquoi il est si important d'écrire tes rêves, pour t'en souvenir, pour les fixer dans ta mémoire.

Met un cahier à côté de ton lit, un stylo et une lampe de poche ou une lampe de chevet.

Noter tes rêves t'aidera à t'en souvenir, car un rêve disparaît aussi facilement qu'une inspiration.

Tu notes bien tes rendez-vous importants, ta liste de courses. Tu gardes tes factures, tes contrats, pour avoir une trace, une preuve, pour t'en souvenir : parce que pour toi, c'est important.

 

Les rêves sont importants, alors note les !

Au début du monde, les histoires, les contes ne circulaient que de bouche à oreille, et souvent changeaient de forme. Et puis on s'est mis à les noter, à les écrire pour s'en souvenir et les transmettre.

Si le chanteur qui improvise ne note pas bien vite les mots de l'inspiration, ceux-ci risquent de disparaître car l'inspiration est volatile. Celui qui écrit des sketchs aussi. Toute bonne idée est à saisir au vol et à fixer avec les mots justes sur le papier, sous peine de s'envoler trop vite.

L'inspiration est volatile comme les images de rêves

 

Tu crois que tu t'en souviendra toujours, mais le simple fait de bouger, et voilà le beau rêve disparu. C'était quoi déjà la phrase entendue, le  nom de la personne ou le numéro de la rue ?

 

Ou alors il va te rester une vague impression, et tu auras beau essayer de t'en souvenir, non, un rêve perdu ne se rattrape jamais, ou si rarement.

Mais note la vague impression : noter, c'est s'intéresser, s'investir, se motiver, et qui sait, par flashes le rêve peut revenir, au moins des bribes, et les brides sont déjà des rêves.

Parfois j'entends dire qu'écrire un rêve ne restituera jamais le rêve en lui-même, que l'écriture tronque le rêve, lui enlève de la substance, bref, que l'écriture n'est pas le rêve. Tout à fait, tu as raison, l'écriture du rêve n'est pas le rêve !

 

Récit de voyage

Lorsque tu pars en voyage et racontes ce voyage à des amis, ce que tu racontes n'est pas le voyage, et pourtant, tes amis comprennent ce que tu as vécu et peuvent donner un sens à ce que tu dis.

Les mots ne sont pas la vie, mais ils sont le moyen de communiquer une expérience vécue à d'autres humains.

 

Noter son rêve est le premier pas vers l'interprétation, vers donner du sens à ce que l'on vit.

Commentaires: 0