Rêves d'incubation et de guérison

Sais-tu à quel point les rêves vivent une période faste sous l'Antiquité ? Quelle chance ont les rêveurs de cette époque !

 

En effet, à ce moment de l'Histoire, les rêves font partie du quotidien de tout le monde. Les gens parlent de leurs rêves comme on se demande des nouvelles ou qu'on commente les journaux.

Eh oui, les rêves sont les gazettes de la nuit qui t'apportent les nouvelles fraîches de la veille ! 

 

Personne ne trouve bizarre de rêver en ce temps-là. Les rêves sont au contraire pris très au sérieux. Leurs diagnostics médicaux sont si bien écoutés et appliqués avec des résultats si tangibles que des temples d'incubation sont construits. 

 

Malheureusement, comme je l'ai évoqué dans un article précédent, les rêves ont été victimes de leur succès.
En effet, le pouvoir en place s'en est inquiété, et tout a été fait pour que les gens se détournent de leurs rêves. 

Les guérisons de nos jours

L'Antiquité est loin derrière nous. Nous pourrions croire que tout ce qui date de cette époque appartient au passé, que c'est de l'histoire ancienne.  

 

Pas du tout, les miracles existent toujours, la divinité agit encore, bien que plus rarement de façon spectaculaire, comme à Lourdes par exemple, ou par l'intercession de certains saints. Ce qui les rend saint, c'est justement parce qu'on reconnait que Dieu agit à travers eux. 

 

Et en ce qui concerne les rêves, leurs messages sont toujours d'actualité. Ils ont toujours la même vigueur. 

Ils possèdent toujours une vision aiguisée de ce qui se passe pour nous, dans notre vie actuelle. Ils nous accompagnent quelle que soit l'époque. 

 

Et c'est une excellente nouvelle. Nous avons toujours cette merveilleuse possibilité de poser à nos rêves les questions qui nous tiennent à coeur.

 

C'est pourquoi je vais présenter là un rêve qui montre que l'on peut vraiment se tourner vers le monde onirique lorsqu'on se sent démuni. Les rêves nous envoient des réponses.

J'espère qu'ils te donneront à ton tour l'envie de leur poser des questions. 

Rêve de guérison : le croc de boucher

Nadine me raconte son rêve. Elle est très ennuyée, car elle a développé de l'exéma sur le pubis, et veut comprendre pourquoi.

Sa question : "Pourquoi donc mon pubis me démange autant ?"

Momentmal de Pixabay
Momentmal de Pixabay

 

 

 

Je vois un gros croc de boucher

avec une carcasse de viande accrochée,

qui y pend

Interprétation

 

Elle précise que l'image était hyper réaliste. J'entre alors avec elle dans l'interprétation. 

Un croc de boucher

- Un croc de boucher, c'est quoi pour toi Nadine ?

- C’est un crochet pour accrocher la viande. Le croc me fait penser à avoir les crocs, avoir faim.

En effet, on dit un crochet de boucher et pas un croc de boucher : si le croc a été inspiré à Nadine, c'est qu'il a son sens.

 

- Alors Nadine, qu'est-ce que la viande ?

A quoi te fait penser le fait d'avoir les crocs, en relation à la viande ?  

 

Au bout d'un moment, Nadine trouve que la viande, c'est la chair, c'est à dire la sexualité. 

 Viande Tomwieden de Pixabay
Viande Tomwieden de Pixabay

En effet, Nadine n'a pas fait l'amour depuis longtemps. Et elle est à cran, elle a les crocs, elle veut croquer la vie, mais s'en empêche. Pourquoi ? 

 

Un crochet, c’est solide, puissant, en acier, sinueux, pointu, acéré, costaud, dangereux, pend du haut, à la verticale. Un croc, c'est aussi une dent. 

 

Et c'est à ce moyen puissant et dangereux qu'est accroché la viande, la sexualité. 

 

- Nadine, à quoi te fait penser, à l'intérieur ou l'extérieur de toi, une dent puissante, pointue, acérée et dangereuse, en relation à la sexualité. 

- Ah ! s'écrie Nadine, ce sont toutes les pensées critiques que j’ai contre les hommes et leur sexualité : j'en veux aux hommes de leur façon de faire. 
Ces pensées sont puissantes, pointues (intelligentes, visent juste, mais peuv
ent être blessantes). Elles sont faites pour accrocher (je m’accroche à ces idées, elles accrochent mon esprit, l’attrapent). Et cela peut être dangereux, faire mal.

 

Il y a une carcasse de viande accrochée dessus

Hans Braxmeier de Pixabay
Hans Braxmeier de Pixabay

 

Un beau morceau prêt à être consommé.

Une belle possibilité de vivre

une sexualité épanouie.

 

Oui, même les végétariens
peuvent rêver de viande
quand il y en a besoin. 

 

Même si cela peut choquer certaines personnes,

on voit que les rêves 

ne pensent pas comme les humains. 

Car la viande donne

une énergie vigoureuse.

Conclusion

Oui, Nadine a un ami, Laurent, qui vivrait volontiers quelque chose avec elle. Mais elle se montre tellement critique avec lui qu'il ne se passe rien.

C'est alors que son corps qui apprécie la réalité autrement que sa tête, proteste en lui envoyant des démangeaisons bien placées : oui, faire l'amour la démange, mais comme elle refuse, elle n'a plus qu'à se gratter ! 

 

Vois-tu l'humour de la vie qui met en scène une expression populaire : elle n'a plus qu'à se gratter ! Et aussi ça la démange furieusement ! 

Mais en se grattant, elle se fait mal, et obtient le contraire de ce qu'elle désire.

Car ce croc transperce la chair : elle se fait souffrir.

 

Alors oui, l'image du rêve était forte, mais c'était pour la réveiller.  

 

Et nous verrons la suite de ce rêve la prochaine fois. 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Christiane Riedel (samedi, 23 octobre 2021 20:00)

    Passionnant ! Un vrai suspens ! J'attends la suite.

  • #2

    Guilhermina (samedi, 23 octobre 2021 20:48)

    Aline, tu as le don de me mettre en appétit avec tes interprétations , vivement la suite !

.

Association L'Atelier du Rêve et de l'Ecriture
Association L'Atelier du Rêve et de l'Ecriture
Site les Exquis-Mots
Site les Exquis-Mots
Blogspirit de Christiane Riedel
Blogspirit de Christiane Riedel