Rêve d'incubation (suite) : le panier d'osier

Nous retrouvons Nadine qui se demandait pourquoi son pubis la démangeait autant

et le rêve lui a donné une première réponse que tu peux lire là.

Panier en osier suspendu
Gerhard G de Pixabay

 

 

 

Nadine avait aussi demandé : "que faire pour que mon pubis ne me démange plus ?"
Voici la deuxième image du rêve : 

 

Je vois en haut à gauche un panier d’osier

qu’on a commencé à tresser. 
Le continuer (il y a les fils verticaux dressés)

Interprétation

En haut à gauche : dans l’intuition : le rêve lui donne cette intuition

Un panier de fruits, de pommes
Larisa Koshkina de Pixabay

Panier d’osier 

C’est un contenant creux et rond fait en osier.
On y met des fruits. Les fruits sont des aliments naturels juteux, gourmands. Ils poussent l'été à la belle saison, quand il fait chaud : ils représentent des jouissances, des plaisirs sensuels :

c'est à dire que ce panier est fait pour accueillir la sensualité. 

 

Il y a en plus ici quelques jolis jeux de mot : les entends-tu ? 

panier = pas nier : osier = osiez
Il s’agit de ne pas nier ses désirs, ses besoins mais oser.
Tout en dosant, c'est à dire ne pas passer de rien à tout à la folie ! 

 

Le  panier fait aussi penser à la réceptivité féminine, au féminin, au bassin.
Et à l'expression : mettre la main au panier. 

Il s'agit que Nadine ose ouvrir son bassin, sa sexualité, soit réceptive à ses désirs, et ose y donner suite. 

Tresser :

C’est enchevêtrer les tiges verticales et les tiges horizontales : les verticales représentent les aspirations, donc les désirs.
Et les horizontales représentent le concret, le terrestre, c’est-à-dire les possibilités du moment :

il s'agit de ne pas nier ses désirs, oser, mais tout en dosant, c'est à dire en s'accordant aux possibilités réelles. 
En même temps, dans tresser on peut entendre stresser

 

On a commencé à le tresser :

Avec son ami, la rêveuse a commencé à tricoter ensemble les désirs et les possibilités du moment.

C’est-à-dire qu’ils se sont rencontrés, ont déjà fait l’amour, mais n’ont pas continué,

justement à cause des reproches de Nadine qui stressaient son ami Laurent.

Peter Bodensee de Pixabay
Peter Bodensee de Pixabay

 

Le continuer

Il s’agit de continuer à tresser ce panier en osier,

c’est-à-dire continuer d'être à l'écoute des désirs à réaliser

lorsque l'occasion se présente.

Passer par-dessus les critiques et profiter des moments d’attirance.

 

Nadine m’a raconté :

elle a enfin pu s'abandonner dans les bras de son ami.

Laurent s’est senti soudain très calme et a plongé dans le sommeil.

Fini le stress ! Bonjour la détente. 

Ils ont décidé de se voir les soirs où Laurent ne travaille pas. 

Conclusion

C'est là où on voit comment le rêve traite en quelques images toutes simples, un problème très ennuyeux pour Nadine. 
Et quel soulagement pour elle d'avoir enfin compris qu'elle se racontait des histoires.

Non, Laurent n'était pas un affreux Jojo qui allait la faire souffrir.

C'était elle qui se faisait souffrir toute seule avec ses pensées mortifères et défensives. 

 

C'est en ce sens où le rêve est thérapeutique. Il remet les pendules à l'heure. 

Et surtout, il va droit au but.

Il n'y a pas besoin d'années de thérapie si on a l'humilité d'être à l'écoute de ses rêves,

et surtout si l'on applique leurs conseils. 
Car ils sont précieux. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0
.

Association L'Atelier du Rêve et de l'Ecriture
Association L'Atelier du Rêve et de l'Ecriture
Site les Exquis-Mots
Site les Exquis-Mots
Blogspirit de Christiane Riedel
Blogspirit de Christiane Riedel